Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecrire un article sur la réouverture d'un musée quand on n'a pas connu l'ancien, le défi est grand pour une néo-bordelaise ! Qu'à cela ne tienne, je pars au contact des visiteurs et du personnel, en ce jour d'inauguration, pour un premier tour d'horizon. Mais avant, en bonne élève studieuse et appliquée, voici quelques précisions sur les travaux réalisés.

La renaissance du Musée des Beaux Arts de Bordeaux

Un nouveau musée ouvre ses portes

Fondé au début du XIXe siècle par Bonaparte, le musée des Beaux Arts est le plus ancien musée non seulement de la ville, mais aussi du département et de la région Aquitaine (et oui, rien que ça). Lors des quatre ans de travaux, les bâtiments ont été rénovés et la muséographie a été entièrement revue pour un coût total d'un peu plus 860 millions d'euros. Un nouveau matériel pédagogique et numérique (tablettes tactiles, espace de projection modulable, panneaux de présentation tous traduits en anglais et en espagnol) a été installé pour une meilleure approche des 350 œuvres. Les tableaux sont exposés par courant artistique eux mêmes organisés de façon chronologique avec dans l'aile sud (Vème à début XIXè) la Renaissance, le Caravagisme, le Siecle d'Or hollandais et dans l'aile Nord (1815 à 1970) le Romantisme, l'Impressionnisme, le Naturalisme, le Cubisme et l'art des années après-guerre.

Dominique Beaufrère, le directeur du Service communication/presse du musée

« Les deux ailes du bâtiment ont été ravalées avec des entrées aménagées aux normes 2015 ce qui nous permet d'avoir reçu le label Tourisme & Handicap. Les travaux auraient pû être finis plus tôt mais nous avons rencontré des difficultés avec la structure du bâtiment car les voûtes sous le plancher avaient tendance à s'affaisser. Une sculpture comme le Mozart expirant de Rinaldo Carnielo, pèse 2 tonnes donc il faut des fondations solides.

L'alimentation électrique et le câblage informatique ont été entièrement revus pour alimenter les tablettes numériques (une en activité mais six en prévision). L'espace a été repensé avec un décloisonnement et une mise en perspective grâce au chemin de sculpture. 50 œuvres supplémentaires provenant d'acquisitions ou des réserves ont permises de compléter la collection.

La journée d'inauguration a été un succès avec 300 personnes présentes pour le vernissage et un public au rendez-vous.»

©F.Deval
©F.Deval
©F.Deval

©F.Deval

Les premiers avis des Bordelais

Une épicurienne de l'art « J'aime cet endroit pour la quiétude du lieu. C'est comme écouter de la musique classique. Je ne suis pas connaisseuse mais j'ai trouvé la statue de Mozart vraiment magnifique. Je reviendrai c'est sûr ! »

Une peintre amateur « Il est plus aéré. C'est agréable de revoir ce lieu mais certains tableaux devaient être mis davantage en valeur car il y a vraiment de très belles choses. L'éclairage ne doit pas être suffisant dans la partie sud. »

Un participant à la visite guidée pressé « Très belle présentation du tableau du Port de Bordeaux de Pierre Lacour. C'était vraiment intéressant de proposer une visite guidée.»

Une pragmatique bavarde « Les explications de la 1ère partie sont très limitées, réservées à des spécialistes. L'ensemble donne une impression de vieillot. Les explications dans la zone nord, plus moderne, sont très claires et très bien écrites. On comprend mieux le contexte de l'oeuvre. En plus, elle sont traduites en anglais et espagnol donc c'est une bonne idée pour les touristes. Les œuvres proposées sont variées. Il y a quelques tableaux de chaque artiste donc on a un beau panorama au niveau des courants de peinture. Le lieu est très agréable, très facile d'accès sur un seul niveau. En plus, l'entrée est gratuite et il est situé en plein centre ville donc on peut venir souvent, voir juste un tableau et repartir. On n'est pas obligé de rester longtemps comme dans les grands musées et il n'y a pas trop de monde. La seule chose qui est dommage, c'est qu'il n'y ait pas de vestiaires. »

Une stagiaire du musée « L'aile nord a été fermé pendant plusieurs années. Tout le bâtiment a été restauré : les peintures, les cloisons, un chauffage géo-thermique plus écologique. La muséographie a été repensée en collaboration avec Art concept Service. La réouverture du musée devait être prévue en janvier mais avec les élections qui approchent, la mairie a souhaité que les travaux soient finis plus tôt ».

Responsable de la sécurité « À l'époque, dans la partie nord, il y avait des collections temporaires en lien avec la Galerie des Beaux Arts. L'ancien directeur souhaitait proposer des choses plus modernes. Aujourd'hui, on retourne dans quelque chose de plus classique avec le 16 et 18ème d'un côté et le 19 et 20ème de l'autre. Au niveau de la sécurité, l'équipe a été renforcée.»

Etudiant en histoire et patrimoine « Je l'ai découvert l'été dernier pour la Nuit des musées, je connaissais surtout la Galerie des Beaux Arts. Il est digne d'un musée qu'on peut trouver dans de grandes villes européennes (comme le Prado à Madrid ou le Musée de l'Orangerie à Paris) dans la représentation et la contextualisation des œuvres. En plus, il est chaleureux, agréable, on s'y sent bien. Un effort a été fait sur la sensibilisation au public. Je le sais car j'animais des ateliers pour enfants ici cet été. Des visites sont prévues pour les sourds-muets. On peut s’asseoir sur les bancs du parc si on ne veut pas se rendre au musée ou faire une pause entre les deux zones. C'est un lieu accessible à tous. »

Infos pratiques

Musée des Beaux Arts de Bordeaux
20, cours d'Albret
33000 Bordeaux
Tel : 05.56.10.20.56
Le musée est ouvert tous les jours de 11h à 18h sauf les mardis et jours fériés
Un site internet nouveau a ouvert en janvier 2013. Toutes les collections du musées y sont en ligne : www.musba-bordeaux.fr.
Accès gratuit

Musée des Beaux Arts de Bordeaux 20, cours d'Albret 33000 Bordeaux

Tag(s) : #Expos

Partager cet article

Repost 0